Le guide de votre bien-être à domicile

Couche lavable

Actualités

Couches bébé : une pénurie mondiale ?

Un grave accident industriel s’est récemment produit à Himeji, au Japon. Il s’agit de l’explosion d’une importante réserve de polymères absorbants indispensables dans la confection des couches jetables. Le sujet commence à inquiéter les parents qui craignent une baisse de la production mondiale de couches.

L’heure d’adopter les couches lavables

Si jusque là, les promesses écologiques des adeptes de couche lavable ne vous ont pas encore convaincu, cette nouvelle polémique pourrait peut-être vous inciter à changer d’avis. Il suffit juste de suivre quelques règles de base essentielles dans le choix des couches lavables. En évoquant le terme lavable, les parents pensent tout de suite aux langes utilisés à l’époque de nos grands-parents. Heureusement, il existe actuellement divers modèles de couches lavables conçus suivant le poids et la morphologie des enfants. Pour les mamans adeptes de mode, aucune crainte puisqu’il existe autant de couleurs que de formes adaptées au look de l’enfant. Du point de vue pratique, ces couches lavables vont avec un papier de protection biodégradable qui permet de jeter les matières fécales aux toilettes avant de les passer à la machine à laver. Il suffit ensuite de les sécher à l’air libre. Pour réduire le nombre de lavage, les culottes de protection en polyuréthane ou microfibre ne nécessitent pas obligatoirement de lavage puisqu’il suffit de les rincer et ils sont de nouveau propres.

Un budget conséquent

Pour réduire le nombre de séances de lavage, il est conseillé d’investir dans une vingtaine de couches multi tailles pour un enfant depuis sa naissance jusqu’à la propreté. Il s’agit d’un budget d’environs 500 euros pour les couches lavables préformées. Enfin, il ne faut surtout pas oublier d’ajouter au calcul les dépenses pour l’entretien (lavage, lessive, etc.) et l’achat du papier de protection biodégradable estimés à environs 400 euros. Au final, l’investissement aura coûté 900 euros si le chiffre atteint les 1500 euros pour les couches jetables.