Le guide de votre bien-être à domicile

Couche lavable

Les couches lavables, une alternative écologique et économique ?

couche lavable

© Margouillat Photo - Fotolia.com

Pendant trente ans, on a cru que les couches lavables étaient définitivement tombées aux oubliettes, remplacées par les couches jetables. Cependant, de nombreux jeunes parents reviennent aux couches lavables.
  1. Les motivations des jeunes parents
  2. Les dangers des couches jetables
  3. Les bienfaits des couches lavables

Les motivations des jeunes parents

Dans le petit monde des bébés et de leurs parents, une véritable révolution est en train de se produire. Les couches jetables, prisées si pendant longtemps, jugées tellement pratiques, sont désormais accusées de mille maux. C’est ainsi que la cote des couches lavables remonte en flèche, tout au moins dans le milieu de plus en plus nombreux des jeunes parents à la fibre écologique. Deux raisons majeures motivent ces jeunes parents prêts à assumer le travail supplémentaire dû au lavage des couches. D’une part, ils craignent, pour l’organisme et la tendre peau de leur bébé, les effets des substances chimiques contenues dans les couches jetables. D’autre part, ils estiment que les couches jetables posent un énorme problème de pollution et sont nocives pour notre belle planète. Leurs motivations sont donc à la fois personnelles et environnementales.

Les dangers des couches jetables

Des produits potentiellement dangereux pour les bébés entreraient dans la composition des couches jetables, comme par exemple le polyacrylate de sodium, qui constitue l’essentiel du gel absorbant, celui qui permet de garder les fesses du bébé au sec. Il y aurait aussi dans les couches jetables actuelles de la dioxine, du pétrole, ainsi que de trybutil étain (ou TBT), qui pourrait nuire aux systèmes immunitaire et hormonal du bébé et causer des dégâts sur l’enfant parvenu à l’âge adulte.

Le problème ne s’arrête pas là, les couches jetables ne sont pas biodégradables et la planète entière est envahie de couches usagées ! Qui eût cru qu’au cours de sa brève vie de bébé, un enfant produirait en moyenne six mille couches sales, soit environ une tonne de déchets non biodégradables, allant s’amonceler dans les décharges ! Non contentes de représenter à elles-seules 10% des ordures d’un ménage, ces six mille couches mettraient quatre à cinq siècles à se désagréger ! Devant ce désastre, la fibre écologique des jeunes parents s’est mise à vibrer, si bien qu’on assiste à un retour en force des couches lavables.

Les bienfaits des couches lavables

Les couches lavables sont jugées saines et naturelles pour l’enfant, écologiques pour la planète et enfin économiques, voire pratiques. Saines et naturelles, les couches lavables le sont assurément, car elles sont fabriquées avec des matières textiles naturelles, douces et respectant les peaux sensibles. Par ailleurs, elles ne contiennent pas de produits chimiques, ni de gel absorbant allergisant et potentiellement nocif à long terme.

Ecologiques pour la planète, oui bien sûr, puisque les couches lavables évitent des montagnes entières de couches usagées s’accumulant un peu partout dans le monde. Par ailleurs, si l’on englobe la fabrication des couches ainsi que l’eau et l’électricité nécessaires à leur lavage, les couches lavables nécessitent au total beaucoup moins de matières premières, d'énergie et d’eau que les couches jetables. Economiques ? C’est un argument plus contesté. Les couches lavables sont économiques sur la durée, mais l’investissement initial coûte cher, car les couches lavables version 2011 sont très sophistiquées.

Pratiques ? Le débat reste ouvert, mais les parents qui les utilisent trouvent en effet pratique les couches lavables modernes.